Racheter une entreprise

entreprendre-femme-conseils

L’entrepreneuriat ou la tendance pro du moment. Sincèrement, je trouve ça plutôt très cool. Porter un projet, le développer et le considérer comme son bébé, tout nouveau, tout neuf et avec un plein potentiel, c’est réellement épanouissant.

Les réseaux sociaux et les médias, les évènements (du style ces workshops parisiens très branchés), les portraits de plus en plus présents pour mettre en avant des talents ultra-motivants… il n’y a rien de plus boostant. Et c’est exactement ce type de contenus qui amènent à se demander « pourquoi pas moi ? ». 

Beh oui, pourquoi pas toi ? 

Bien souvent, quand on pense entrepreneuriat et « développer sa boîte », on pense au fait de monter un projet de A à Z. À partir d’une idée incroyablement géniale que nous avons eue la veille et qui mérite d’être criée au monde. À partir d’un rêve d’enfant ou d’une réelle nécessité. Parfois aussi, on ne sait pas vraiment pourquoi on aimerait se lancer. Mais on aimerait. Et on est motivée. 

Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense instinctivement mais racheter une entreprise est un aussi un des moyens de se lancer dans l’aventure. Si ce n’est pas pour reprendre les rennes de la société familiale, cela peut être le rachat d’une compagnie déjà bien implantée. Au contraire, certaines choisiront la prise de risques en misant sur une entreprise en faillite… Quoi qu’il en soit, c’est l’occasion de bénéficier d’un projet souvent déjà monté, à reprendre, à moderniser et à développer pour en faire une véritable succès story. 

Les bonnes raisons de sauter le pas

Reprendre une entreprise, c’est aussi reprendre un concept déjà existant. Sûrement la best des solutions pour celles en manque d’inspirations. Pas besoin de chercher une idée révolutionnairement canon, elle existe déjà. Parfois, reprendre une entreprise permet de bénéficier d’un carnet clients, de fournisseurs voir même de collaborateurs… un travail déjà réalisé et qui peut être un véritable gain de temps.

Mais reprendre une boîte nécessite de bien la connaître : on hérite de l’image de marque, de sa réputation et aussi de ses casseroles parfois. Bonnes comme mauvaises, il est indispensable d’en tenir compte pour garder une clientèle fidèle, la développer et surtout : ne jamais la décevoir. La réputation est souvent ancrée mais jamais réellement définitive et elle pourrait avoir beaucoup d’impact sur la reprise de l’activité.

Comprendre que tout n’est pas rose

Développer un projet dans l’entrepreneuriat est un investissement. Par là, je veux dire un VRAI IN-VE-ST-IS-SE-ME-NT. Ce qui signifie donc : investir temps et argent, sans être totalement certaine que cela fonctionnera immédiatement. C’est un risque à prendre. Mais la vie est aussi faite de risques à prendres.

Selon l’histoire, son succès, sa situation… les prix d’une entreprise peuvent être très variables. Par exemple, une liquidation et le prix chutera. Un succès et le budget exposera. Plutôt simple.

Et comme pour une création d’entreprise, d’autres dépenses sont à considérer : acheter un ordinateur, peut-être même des stocks, créer un site internet et développer une présence sur les réseaux sociaux (aujourd’hui : le truc ultra-important !)… Faire un business plan et une liste des dépenses avant toutes prises de décisions est inévitable pour évaluer le potentiel du projet et l’investissement nécessaire.

La Girlboss ? Tout dans l’attitude

Je suis convaincue que l’état d’esprit change tout. Vraiment tout. Il ne suffit pas d’avoir envie de lancer son projet, il faut aussi (surtout ?) y croire. CROIRE EN SOI ! Combien de personnes motivées à l’idée de changer le monde abandonnent au bout de 8 mois, un an ou bien 3 semaines… parce que les résultats ne vont pas assez vites, et que oui, les difficultés existent. 

La fausse bonne idée ? Se croire invincible et plus efficace seule. Bien que ce type deprojet professionnel soit l’occasion de devenir sa propre boss, il est nécessaire de s’entourer des bonnes personnes. Choisir des experts de leurs domaines, suivre conseils et recommandations, se remettre en question et comprendre que rien n’est jamais acquit : c’est s’assurer d’un projet monté sur de bonnes bases. Pour rencontrer les perles rares, se bouger est obligatoire : salons de professionnels, évènements et conférences. Pour les réseaux sociaux, Linkedin est en first place !

Reprendre une entreprise, c’est aussi prendre un gros risque. C’est sortir de sa zone de confort, se trouver face au vide et à l’inconnu. Ça peut faire peur. Et c’est normal. Mais reprendre une entreprise, en faire une vraie boîte à succès et devenir une de ces girls boss inspirantes est aussi possible. Que ce soit en apprenant, en suivant des formations ou en écoutant de podcasts sur le marketing, en utilisant des outils adaptés et en misant sur soi, cela pourrait même être en passe de devenir l’une des meilleures décisions de ta vie. Prête à rayonner ? It’s time to shine !

Découvrez aussi comment faire de 2020 la plus belle année de sa vie

Crédit : Toffu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *